07/03/2007

Les tentatives d'approche

Lorsque les mecs draguent, c'est tout un poème, enfin, c'est ce qu'ils croient...Certains essaient d'être original, genre :
- On se connaît ? J'ai l'impression de t'avoir déjà vu quelque part ?"
- Oui, dans tes rêves...au-re-voir. "

 

Le style "tendance"
D'autres suivent les dernières tendances, comme la voyance :
" Je suis voyant...
- Ah bon, c'est vrai et qu'est ce que tu vois. Tu as des flashs, des divinations ?
- Non, je préssens les événements...
-Ah oui et qu'est-ce que tu préssens pour moi ?
- Eh bien, je sens qu'il va t'arriver quelque chose de bien.
- Tiens donc. Ca c'est une bonne idée. Quand ?
- Ce soir même.
- Ah oui et pourquoi ?
- Parce que tu vas me donner ton numéro de téléphone.
- Ah d'accord... "
 
Le faux épicuriste
Il y a les Epicuristes en herbe qui n'ont jamais lu Epicure... :
" Je ne sais pas ce que tu en penses mais la vie est trop courte pour se prendre la tête alors " carpe diem " et on verra bien demain (sous-entendu : la tronche que tu auras au réveil).
- Ah oui, mais qu'est-ce que tu entends par " carpe diem " parce que tu vois moi, à la fac j'ai étudié la philosophie d'Epicure et je peux te dire que ce qu'il prônait est aujourd'hui vulgarisé et ne correspond pas du tout à sa pensée.
- Ah ouais d'accord...
- En fait, le discours des philosophes du jardin...
- OK, OK j'ai compris. "
 
Le vrai intello
...Et les intellectuels trop intellos qui nous abreuvent de leur master en technico-informatico-baratino-zéro en oubliant que nous aussi on a fait des études et qu'on absolument pas envie d'en parler en soirée.
Enfin, il y a les plus téméraires, ceux qui n'ont peur de rien, même pas du ridicule :
" Ecoute, de toi à moi, on se connaît pas mais tu me plait, j'ai envie de toi et je sens que moi aussi je te plais bien, alors pas la peine de sortir les violons et les bougies : j'ai envie de te prendre là tout de suite et cela ne pourra ne nous faire que du bien à tous les deux. Qu'est-ce tu en dit ?
- J'en dit que j'aime bien les chandelles et les fleurs avant de faire l'amour, et qu'un peu de poésie n'a jamais fait de mal à personne crétin ! (parce qu'en plus tu me plaisais bien.)
Alors si on ne peut parler ni de sexe, ni de plaisir, ni d'études la première fois, de quoi peut-on parler me direz-vous ? De tout, à condition de rester naturel et de surtout...surtout ne jamais se prendre au sérieux !

19:11 Écrit par Premierefois dans Séduction - Relationnel | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.