23/03/2007

Savoir embrasser

Après avoir fait connaissance, vous être souri, avoir parlé longuement de vos vies, vous sentez un irrésistible désir de la toucher et de l'embrasser ? Une émotion forte, incontrôlable, vous excite diablement tandis que vos regards se croisent et vos voix vous ensorcèlent mutuellement ? Voici venu le moment de s'approcher de sa bouche et de lui délivrer un baiser digne des plus grands films romantiques.

 

Préparation aux délices
Que ce soit la première fois ou non, vous devez toujours l'embrasser avec fougue comme si ce baiser était le premier. Les femmes aiment sentir l'assurance de l'homme, une bonne connaissance de la femme, mais pas trop avoir l'impression d'être embrassé par un virtuose qui semble avoir embrasé des milliers de femmes avant elle, parce que cela risquerait de détruire la magie et l'unicité du moment.

Attirer sa tête de façon à la fois ferme et tendre, caressez son visage tout en la regardant au fond des yeux, et promenez un doigt presque imperceptible sur ses lèvres, sur la pulpe jusqu'aux commissures.

Embrassez d'abord son cou, sa nuque, frôler son oreille, caressez-lui les cheveux ; prenez votre temps, n'ayez pas l'air de vous jetez sur votre proie comme un affamé depuis trop longtemps.

 

Sentir le moment
Délectez-vous de sa peau, de son odeur, laissez-lui le temps de s'habituer à vous et de répondre à vos caresses, regardez-là, dites-lui un petit mot gentil, souriez. A ce moment, vous devez sentir si elle est prête à aller plus loin, si elle est en confiance, si son désir de vous est assez fort.

Si ce n'est pas encore tout à fait mûr, testez-là en parcourant délicatement ses lèvres de votre langue, et sentez-là frémir, doucement, toujours comme une caresse. Continuez à l'embrasser sur le visage, le cou et la nuque tant que vous ne la sentez pas prête ; en aucun cas vous devez en forcer la porte.

Mais quand vous savez que c'est le moment, plus de raison de reculer ni d'avoir le moindre doute. Pas de précipitation, mais pas d'hésitation non plus. A ce moment, rappelez-vous que le baiser est une sorte de coït préparatoire, c'est une première pénétration qui préfigure ce que sera le véritable coït, et c'est par ce baiser qu'elle évaluera votre potentiel de sensualité tout entier. Elle sera prête à tout pour un homme qui l'embrasse bien, avec fougue, doigté et émotion à la fois.

 

Le baiser profond
C'est le moment de déployer ce véritable acte d'amour qu'est le baiser. Posez votre bouche contre la sienne, en cherchant le meilleur angle, toujours en caressant, mais cette fois pointer votre langue et écartez délicatement ses lèvres pulpeuses, ce délicieux fruit rouge qui vous est offert . Dites-vous qu'à partir de ce moment, elle aimerait que cette scène soit inépuisable, qu'elle se reproduise à l'infini toute sa vie, que l'émotion se joint à l'excitation et vous désire si fort ! Une femme se sent très belle, à ce moment !

Ouvrez l'écrin protégé de ses chairs gourmandes, éprouvez le roc des dents, sentez-les s'écarter pour vous laisser entrer, et pénétrez cette première intimité avec délice et fermeté. Plaquez votre bouche plus fermement contre la sienne, et plongez votre langue à la recherche de la sienne. Dès que vous l'avez trouvée, "cherchez" là, c'est-à-dire tester sa forme, ses arrondis, sa fermeté, et enroulez-vous autour d'elle.

 

Jeu sensuel et torride
A partir de ce moment, devenez très joueur, tourbillonnez, puis ralentisez, puis revenez à la charge, encore plus profond, soyez torride et très ferme, serrez fortement vos bras autour d'elle comme si cela devait être le seul et dernier acte entre vous, qu'elle éprouve pleinement votre force et votre puissance.
Vous pouvez ressortir un instant, la regardez, lui caressez les cheveux à nouveau, en jouant aussi avec eux, et replongez en variant les rythmes, tantôt en lui caressant la langue de la vôtre, puis en vous enroulant à nouveau en de rapides tourbillons, hasardez-vous même à la mordiller furtivement, et continuez à la serrez très fort.

Au final : un dernier baiser très fort, torride, vous devez la sentir basculer complètement, toute immergée dans cet instant de bonheur, frémissante, au comble de l'excitation, et faites durer ce dernier baiser longtemps, très longtemps.

Nul doute que la suite va être encore plus insoutenable !

16:21 Écrit par Premierefois dans Caresses, baisers | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.