25/03/2007

Le rôle du clitoris

Peut-on se demander si la fonction du clitoris pourrait être d'aider la femme à découvrir et prendre en main la sexualité ?

 

Science et psycho contre
Puisque cette partie n'existait que " par défaut ", et de plus n'était pas source de pathologies, elle n'a pas passionné des foules parmi les scientifiques. De plus, l'orgasme féminin n'est pas indispensable à la reproduction, contrairement au masculin qui est un corollaire de son éjaculation. La femme peut parfaitement procréer sans ressentir quoi que ce soit et même, en cas de viol, éprouver de la peur et du dégoût.

Ensuite, l'orgasme féminin est insaisissable, incertain ; son intensité, voire sa réalité et sa fréquence varient énormément d'une femme à une autre, et en fonction de nombreux autres éléments, son humeur, ses envies, le fait qu'elle se sente belle ou pas, qu'elle plaise ou non, sa forme physique, le moment du cycle, etc., ce qui déconcertera toujours les hommes... et les scientifiques étaient et sont encore des hommes pour la plupart !

 

Pénis et clitoris

C'est aussi la raison qui fait que l'homme jouissant avec une prostituée se sent floué : il a craché son venin, mais son cinéma a été parfaitement inapte à faire jouir sa partenaire tarifée. Les conditions de cette relation sans amour empêche toute ouverture du clitoris féminin. Sans l'accord profond de la femme, l'homme joue une partie solitaire.

Et pourtant, on sait que le clitoris et le pénis se développent à partir de la même crête génitale chez le fœtus, ce qui prouve la proximité de leur rôle. Une symétrie dans leur forme et le plaisir qu'ils peuvent procurer, et une dissymétrie forte dans leur rôle reproducteur. Jadis et jusqu'à il n'y a pas si longtemps, cette différence fut fatale aux femmes.

 

Le clitoris aujourd'hui
Mais justement, nous ne sommes plus dans une perspective de reproduction : il s'agit qu'un homme et une femme puissent ensemble s'apporter le plus de plaisir possible pendant le plus longtemps possible. La symétrie l'emporte donc, et avec elle l'obligation pour l'homme de prendre en compte son côté fantasmatique, axé sur l'imaginaire et le rêve.

En effet, le clitoris, comme tout organe sexuel, est très lié à la perception qu'en a la femme : il ne peut connaître son plein épanouissement que lorsque la femme se sent détendue, en pleine forme, heureuse de vivre, sûre de sa séduction, aimée amoureuse de son homme. Et si dans ces conditions elle obtient une stimulation agréable et puissante de son clitoris, tous ces éléments se renforceront.

Conclusion : l'homme n'a d'autre alternative que de rendre sa femme heureuse, pour qu'elle prenne du plaisir, et pour la rendre plus heureuse encore !

12:16 Écrit par Premierefois dans Clitoris | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.